Mon engouement pour la photographie date de mes 14 ans. A cette époque, durant l’année scolaire, nous avions la possibilité de suivre un stage d’une semaine sur un thème donné. Moi et quelques copains avions alors choisi la photographie.

Un photographe professionnel d’Estavayer-Le-Lac nous avait alors pris sous son aile et enseigné quelques notions de ce vaste domaine.

On commença par se familiariser aux appareils Reflex de l’époque puis il nous donna quelques conseils pour prendre de belles photos. Le résultat fut quelques fois plus que discutable, déclenchant quelques fou-rires et bien de la pellicule fût gâchée. Et oui, pas moyen d’effacer une photo ratée à l’époque…

Nous nous transformâmes ensuite en petits chimistes et fûmes initiés au développement de la pellicule et au tirage des photos sur papier.

Même si j’ai quasiment tout oublié de son enseignement, ce stage m’a laissé un très bon souvenir. Aujourd’hui, le magasin n’existe plus et je ne sais pas ce qu’est devenu le photographe.

A 16 ans, pour mon entrée en apprentissage, mes parents m’offrirent mon premier boitier. C’était un Yashica, que j’ai toujours et qui, malgré son âge, fonctionne encore parfaitement. A cet époque, on avait le choix entre un boitier nu de marque allemande pour près de 4000.- ou alors on pouvait s’en sortir pour moins de 2000.-, avec un téléobjectif en prime, en prenant une marque japonaise.

Je me suis offert mon premier Reflex numérique en arrêtant de fumer en 2006. C’est un Canon EOS 350D, dont je suis très content, malgré quelques défauts – j’écrirais prochainement un article sur ce boitier –, que j’ai étoffé de divers objectifs par la suite.

Et le prochain boitier que je souhaite acquérir, peut-être grâce à vous, est le Canon EOS 7D.

Ps. J’ai recommencé à fumer depuis, comme quoi les bonnes résolutions et les cadeaux pour se motiver…

A propos de 

Ingénieur en télécommunication, je suis passionné par le high-tech en général. Mes hobbies vont de l’informatique au modélisme ferroviaire en H0 en passant par le cinéma, la musique, un peu de jardinage, et la photographie bien-entendu.
Depuis peu, vous pouvez retrouver mes créations ainsi que les créations d'autres artistes régionaux dans mon magasin en ligne :

Le shop apprentiphotographe.ch

Share