Comment capturer l’image  » I  » à l’instant  » T  » ? Aucun mystère, Le secret réside dans l’utilisation de la rafale…


Première image en mode rafale d'un canard déployant ses ailes

Première image en mode rafale d’un canard déployant ses ailes


Qu’est ce qu’une prise de vue en rafale

Techniquement, le mode rafale est un procédé permettant de prendre une séquence de photos sur un rythme plus ou moins rapide tout en conservant le doigt appuyé sur le déclencheur. La prise de vue en rafale lors de la fin du xxe siècle a surtout concerné les appareils photographiques reflex sous la forme d’un moteur pouvant se monter sur le boitier afin d’assurer à la fois le déroulement du film et le réarmement du mécanisme. Son emploi était limité par la longueur de la pellicule, 36 vues en 24 x 36 mm.


Deuxième image en mode rafale d'un canard déployant ses ailes

Deuxième image en mode rafale d’un canard déployant ses ailes


L’arrivée du numérique nous a permis de nous affranchir de la pellicule, chère à développer et limitée dans le nombre de prises de vues. En effet, les cartes mémoires disposant de capacités de stockage gigantesques pour un prix de plus en plus modique, offre la possibilité au reflex numérique de prendre ce type de prise de vue de manière efficace. Un autre avantage est qu’il se distingue par un système autofocus capable d’ajuster la mise au point entre deux photos d’une rafale et même de prévoir (par calcul) où faire la mise au point pour la photo à suivre. Il est ainsi possible de suivre un sujet en mouvement rapide tout en conservant une mise au point précise.

La cadence de prise de vue en rafale varie d’environ 3 images/seconde pour un modèle d’entrée de gamme à plus de 10 images/seconde pour un modèle semi-professionnel comme le tout nouveau Canon EOS 7D Mark II.


Troisième image en mode rafale d'un canard déployant ses ailes

Troisième image en mode rafale d’un canard déployant ses ailes


Longtemps incapables de réaliser ce genre de prises de vue, les compacts numériques et les bridges peuvent aujourd’hui, grâce aux progrès de l’électronique, réaliser des rafales, parfois à des cadences étonnantes de plusieurs dizaines d’images par seconde. En revanche ils ne savent toujours pas réaliser de correction de mise au point entre chaque image car ils ne disposent pas d’un système autofocus séparé du système de prise de vue. Cette limitation touche également les hybrides et autres réalisations similaires.


Quatrième image en mode rafale d'un canard déployant ses ailes, plan serré

Quatrième image en mode rafale d’un canard déployant ses ailes, plan serré


Comment sélectionner le mode rafale

Tout d’abord, il faut que la mise au point, également abrégé  MAP ou AF (Autofocus), soit en mode continue (Mode AI Servo chez Canon) afin de ne pas perdre la netteté entre deux photos prises en rafale.

Pour activer cette fonction, appuyez sur le bouton « AF-Drive » et sélectionnez « AI Servo » grâce à la molette située juste à côté.

Ce mode autofocus « AI Servo » convient pour les sujets en mouvement dont la distance de mise au point change constamment. Pendant que vous maintenez enfoncé le déclencheur à mi-course, la mise au point est effectuée continuellement sur le sujet.


Canon EOS 7D bouton AF-Drive - molette selection Ai Servo

Pour la mise au point en continue, appuyez sur le bouton « AF-Drive » et sélectionnez « AI Servo » grâce à la molette située juste à côté


Ensuite il faut activer le mode rafale proprement dit :

  • Appuyez sur le bouton « Q » (Quick Menu)
  • Allez sur l’icône du « mode d’acquisition » à l’aide du joystick (Canon EOS 7D) ou du pavé directionnel (EOS 60D)
  • Appuyez sur « Set »

Canon EOS 7D, Quick menu, haute vitesse continue

Canon EOS 7D, Quick menu, haute vitesse continue


Dans ce nouveau menu, choisissez « Haute vitesse en continu » ou « Basse vitesse en continu »


Canon EOS 7D, menu mode acquisition, sélection haute vitesse continu

Canon EOS 7D, menu mode acquisition, sélection haute vitesse continu


Et vous voici prêt à prendre n’importe quel sujet en mode rafale.


Aller un peu plus loin dans les réglages du mode rafale

Vitesse, ISO, ouverture

Le mode « AI Servo » ne va pas vous garantir une prise de vue net à tous les coups. La vitesse de déplacement du sujet et la luminosité jouent également leurs rôles. Il vous faudra adapter l’ouverture du diaphragme ou la sensibilité ISO afin d’obtenir une vitesse permettant de diminuer les risques de « flou de bougé » pour les sujets ayant des mouvements rapides.

Voici les réglages utilisés pour mes canards illustrant ce sujet :


Temps d’exposition [s] 1/2000
Nombre-F 5.6
Programme d’exposition Priorité à l’ouverture (3)
Sensibilité équivalente ISO 1600

 Ajuster la priorité de la première image en mode AI Servo

Sur votre boitier, vous pouvez également régler les caractéristiques de fonctionnement de l’autofocus ainsi que le moment de déclenchement de l’obturateur pour la première prise de vue en mode rafale.

Vous trouverez ces réglages dans le menu « Fonctions personnalisées » pour les boitiers Canon comme le EOS 7D ou le EOS 60D.  A l’aide de la touche « Menu », du joystick ou du pavé directionnel, allez dans le menu « C.FnIII » comme indiqué dans l’image ci-dessous puis appuyez sur « Set » :


Canon EOS 7D, menu Fonctions personnalisées, Autofocus/Cadence

Canon EOS 7D, menu Fonctions personnalisées, Autofocus/Cadence


A l’aide de la molette située à droite de votre écran, vous pouvez naviguer dans les différentes pages de ce menu « C.FnIII »

Rendez-vous à la page « 2 ». elle concerne la priorité qui doit être donnée soit à la mise au point soit à la cadence de prise de vues.


Canon EOS 7D, menu Fonctions personnalisées, III Priorité AF

Canon EOS 7D, menu Fonctions personnalisées, III Priorité AF


Si vous choisissez le mode « 0 » ou « 1 », la première photo ne sera pas prise tant que la mise au point n’a pas été effectuée et ceci même si vous appuyez à fond sur le déclencheur. vous aurez ainsi plus de chances d’obtenir des photos nettes mais plus de chances aussi de rater l’instant magique.

Si vous choisissez le mode « 2 » ou « 3 », lorsque vous appuierez à fond, la première photo sera prise même si la mise au point n’est pas correct, augmentant la probabilité de prendre LA photo du siècle mais augmentant du coup le risque que cette ou ces photos soient floues.


Pour le Canon EOS 5D Mark III ou le tout nouveau EOS 7D Mark II, les possibilités de réglages de l’AF sont regroupés dans un onglet dédié. Ils sont tellement nombreux que je vous les expliquerais plus en détail dans un prochain article.


Maintenant que vous connaissez un peu mieux ces réglages, il ne vous reste plus qu’à remplir vos cartes mémoires d’images en rafales, surtout que le déclencheur des boitiers Canon est… plutôt sensible…


A propos de 

Ingénieur en télécommunication, je suis passionné par le high-tech en général. Mes hobbies vont de l’informatique au modélisme ferroviaire en H0 en passant par le cinéma, la musique, un peu de jardinage, et la photographie bien-entendu.
Depuis peu, vous pouvez retrouver mes créations ainsi que les créations d'autres artistes régionaux dans mon magasin en ligne :

Le shop apprentiphotographe.ch

Share