Lors de AIR14, c’est le AT-16 Harvard IIB, un oldtimer de l’aviation militaire suisse, qui eut l’immense honneur d’ouvrir les feux du meeting aérien.


 

Le North American T-6 Texan appelé aussi AT-16 Harvard IIB en ouverture du meeting aérien AIR14

Le North American T-6 Texan appelé aussi AT-16 Harvard IIB en ouverture du meeting aérien AIR14


L’exercice de voltige qu’il nous a présenté, nous a permis de nous faire une idée des capacités de manœuvres dont disposaient déjà les appareils de cette époque.


L'AT-16 Harvard IIB en passage horizontal

L’AT-16 Harvard IIB en passage horizontal

Enclenchement du fumigène...

Enclenchement du fumigène…


Le North American T-6 Texan

Appareil d’entraînement standard des pilotes de chasse des forces alliées durant la Seconde Guerre mondiale, il connut des noms divers selon les armées de l’air qui l’ont utilisé. La Noorduyn Aviation, une entreprise canadienne, fabriqua 1 500 exemplaires sous le nom d’AT-16  pour l’USAAF et 2 485 exemplaires sous la désignation d’Harvard IIB pour la RAF.


 

...Et renversement sur le dos

…Et renversement sur le dos

Passage en demi-tonneau afin de bien montrer son ventre

Demi-tonneau afin de bien montrer son ventre…


Au total, le North American T-6 fut produit à 15 495 exemplaires, toutes versions confondues.

Utilisé par les américains durant la guerre de Corée et du Viêt Nam, comme avion de contrôle aérien avancé, il servit également à l’Armée de l’air française comme avion de lutte contre la guérilla, pendant la guerre d’Algérie.


 

...Puis montée en chandelle...

…Puis montée en chandelle…

...Et renversement en demi-tonneau

…renversement et demi-tonneau


Au cinéma, des T-6 maquillés servirent à simuler le célèbre chasseur japonais Mitsubishi A6M « Zero ».


le North American T-6 Texan en Suisse

En 1948, un lot de 40 AT-16ND – Harvard Mk.IIB a été acheté par l’aviation militaire suisse. Ces biplaces, construits originellement pour les Forces aériennes canadiennes, servirent pour l’entraînement au vol aux instruments, ainsi que pour des vols de liaison. En 1968, ils partirent à la casse, sauf 7 d’entre eux dont le U-323 qui a ouvert AIR14.


Le AT-16 Harvard IIB au début de sa boucle horizontal

Le Harvard IIB en début de boucle horizontale…

...Et à la fin de la boucle

…Et à la fin de la boucle


Caractéristiques techniques

Envergure 12,81 m
Longueur 8,84 m
Hauteur 3,57 m
Vitesse maximale 7 400 m
Plafond 7 400 m
Rayon d’action 1 175 km


Atterrissage du North American T-6 Texan appelé aussi AT-16 Harvard IIB

Atterrissage du North American T-6 Texan appelé aussi AT-16 Harvard IIB



Vous souhaitez vous tenir au courant de la publication de nouvelles photos d’AIR14 ?

Abonnez-vous à la page Facebook d’apprentiphotographe.ch ou au compte Twitter


D’autres photos sur AIR14 ici


 

A propos de 

Ingénieur en télécommunication, je suis passionné par le high-tech en général. Mes hobbies vont de l’informatique au modélisme ferroviaire en H0 en passant par le cinéma, la musique, un peu de jardinage, et la photographie bien-entendu.
Depuis peu, vous pouvez retrouver mes créations ainsi que les créations d'autres artistes régionaux dans mon magasin en ligne :

Le shop apprentiphotographe.ch

Share